fbk lkn
Édito Actualité Économie Diplomatie Entreprenariat Tribune Dossier Interview
Édito LEVER DE RIDEAU SUR 2022

Les vœux, notamment de fin d’année, sont toujours très soutenus, mutualisés et sincères. Malheureusement, chaque 1er janvier nous analysons que les souhaits initiaux ne se sont pas tous réalisés. Si les Échos de l’Éco avaient le pouvoir de distribuer des vœux sans compter, soyez assurés que vous en recevriez sans aucune notion d’unité de mesure. L’année 2021 s’est achevée dans une ambiance chaotique et personne n’a pu se satisfaire de la gêne occasionnée par les mesures engagées jugées nécessaires. Comme au théâtre, la Covid-19 a frappé trois fois. Toutefois, les raisons d’espérer et de se mobiliser demeurent. Elles ne sont jamais subjectives, mais toujours fondées sur des actes, des réussites qui nous amènent à réfléchir positivement. Les richesses des matières premières du Gabon semblent illimitées : le pétrole, le manganèse, la forêt et toutes les autres opportunités moins médiatisées et moins exploitées : l’agriculture, l’or, le fer, le tourisme et tant d’autres terrains fructueux, comme les terres rares qui, à l’échelle mondiale, font désormais partie des matières premières stratégiques. Autre domaine novateur, la zone économique de Nkok qui fait des émules au Gabon et hors de nos frontières. Transformation de nos matières premières jusqu’au troisième niveau, écoles de formation dans divers domaines, usine pharmaceutique … tous ces secteurs d’activité sont des pourvoyeurs d’emplois, des développeurs industriels. Nous sommes loin de la surutilisation des ressources qui peut entraîner des déséquilibres des écosystèmes. Une attention toute particulière est portée à cet effet notamment envers la foresterie. Bien entendu, tout n’est pas parfait, tout est perfectible notamment en termes d’éducation, de qualité des infrastructures routières, d’égalité des chances. Tout au long de l’année 2021, par l’intermédiaire de notre journal, nous vous avons apporté les informations essentielles afin que vous puissiez vous forger votre propre opinion sur l’actualité. Vos réactions, toujours plus nombreuses, sont des stimulateurs encourageants. La prochaine édition à paraître début février marquera déjà le premier anniversaire des Échos de l’Éco. En douze numéros nous sommes passés de 6 000 exemplaires à 10 000. Avant d’être fiers, nous sommes ravis de ce succès et de l’intérêt constant et grandissant que vous portez à nos publications. La publicité est un des moyens de nous soutenir et le climat de confiance dans lequel nous évoluons nous permet des perspectives prometteuses. Abordons cette nouvelle année avec confiance et sérénité. Tout le monde veut recevoir de bons vœux pour 2022, les nôtres sont chaleureux, sincères et multiples.

le 7 janvier 2022

Anne-Marie Jobin


Plus d’articles dans Édito BONNE RENTRÉE À TOUTES ET À TOUS

Édito par Anne-Marie Jobin

8 septembre 2022


LES DÉPARTS EN CONGÉS ANNUELS SONNENT L’HEURE DES GRANDES MIGRATIONS

Édito par Anne-Marie Jobin

17 juillet 2022


L’INDUSTRIE LOCALE SE DÉVELOPPE

Édito par Anne-Marie Jobin

13 juin 2022

© 2022. Les Échos de l'Éco. Tous droits réservés
Mentions légales