fbk lkn
Édito Actualité Économie Diplomatie Entreprenariat Tribune Dossier Interview
Édito BONNE RENTRÉE À TOUTES ET À TOUS

Cette période estivale n’a pas freiné le flux de l’actualité. Elle est riche en ce mois de septembre 2022. Les enjeux climatiques, l’assemblée générale de la Cemac, l’ouverture partielle de la Baie des Rois, la rentrée scolaire à l’horizon, le développement du PAT… Tout laisse à penser que pour une certaine catégorie de personnes, les congés ont été brefs, voire abrégés. Aux Échos de l’Éco, après la double édition du numéro17 de juillet /août principalement axée sur la diplomatie franco-gabonaise, nous revenons au développement de sujets factuels de l’actualité du pays. Sur le plan économique, la reprise est en bonne voie grâce à la hausse de la production du manganèse et du bois et au rebond des exportations de pétrole dont le cours s’est fortement raffermi. Ces perspectives amènent les économistes à penser que l’inflation devrait se stabiliser à +2 %. Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions. L’ARTF, c’est-à-dire l’Autorité de régulation du transport ferroviaire, est une autorité de régulation souveraine. Nous l’affichons en première de couverture parce qu’elle a pour missions le contrôle, le conseil et l’arbitrage relatifs au Transgabonais. Cette institution est d’une importance capitale pour le développement économique du Gabon puisqu’il s’agit, principalement, du moyen de transport des matières premières et des passagers. Le rail est aussi important que les axes routiers. Ces derniers progressent pour être livrés en 2023. Une édition de rentrée est difficile parce que le choix des sujets est multiple. Il ne vous a pas échappé que nous nous efforçons de développer les thèmes abordés en profondeur. Nous souhaitons également conserver le format mensuel et régulier d’un 16 pages équilibré, même si parfois, nous devons nous rendre à l’évidence et produire un 24 pages. Nous travaillons déjà sur le numéro d’octobre dans lequel nous creuserons l’information divulguée par Fitch Ratings. En effet, les prévisions sont haussières pour le Gabon avec un excédent budgétaire de 0,9 % et 1,8 % du PIB en 2022 et 2023 contre un déficit de 1,6 % révélé pour l’année 2021. Par ailleurs, le problème de la vie chère qui impacte le panier des ménages est un sujet d’importance qui se répercute aussi sur le pouvoir d’achat des entreprises. Nous ne manquerons pas de nous rapprocher des différents acteurs en ce domaine pour vous transmettre nos informations. Vous l’avez compris, l’équipe des Échos de l’Éco aborde cette rentrée avec le dynamisme qui la caractérise, avec plaisir et passion.

le 8 septembre 2022

Anne-Marie Jobin

Septembre, ARTF, CPG, PAT, Netis


Plus d’articles dans Édito LE MONDE CHANGE…

Édito par Anne-Marie Jobin

3 novembre 2022


LA DÉTERMINATION EST UN MOTEUR

Édito par Anne-Marie Jobin

6 octobre 2022


LES DÉPARTS EN CONGÉS ANNUELS SONNENT L’HEURE DES GRANDES MIGRATIONS

Édito par Anne-Marie Jobin

17 juillet 2022

© 2022. Les Échos de l'Éco. Tous droits réservés
Mentions légales