fbk lkn
Édito Actualité Économie Diplomatie Entreprenariat Tribune Dossier Interview
Édito L’INDUSTRIE LOCALE SE DÉVELOPPE

De nombreux accords de libéralisation des échanges ont été signés entre des pays dont le développement est jugé inégal du fait de leur implantation géographique, de la nature des transports, de la qualité des infrastructures et en fonction des exonérations offertes par les autorités aux opérateurs ou d’autres critères de cet ordre. Pourtant, il arrive fréquemment que ces textes ne soient pas réellement transposés dans les faits. C’est pourquoi tout le monde attend impatiemment les effets de la mise en œuvre de la Zlecaf (zone de libre-échange continentale africaine). Son opérationnalisation n’est pas démonstrative aujourd’hui. Il est vrai que la concurrence et la différence de taille des marchés sont conséquentes. Le groupe Foberd, qui s’investit dans l’industrie Gabon depuis plus de vingt ans, l’a bien compris et s’investit pour diversifier ses activités. Il se développe dans des domaines variés et contribue ainsi au développement du PAT (Plan d’accélération de la transformation).

Dans ce même cadre, mais à l’échelle nationale, les structures installées au Gabon produisent des résultats efficients. Pour exemple, l’ARTF (Autorité de régulation des transports ferroviaires), organisme plutôt méconnu, est chargée de la supervision du transport de produits, principalement miniers, correspondant à 52 % du PIB. Quelques informations intéressantes vous sont livrées dans ce numéro et seront approfondies dans notre numéro de septembre. Vous aurez d’ailleurs certainement noté que plusieurs de nos éditions ont mis le PAT à l’honneur.

Il faut dire que ce plan porte ses fruits et, à la lecture des bilans de différentes banques installées dans le pays, vous pourrez noter que les marchés se portent bien. Ces établissements affichent des résultats positifs, tant à l’échelle nationale que panafricaine.

Par ailleurs, vous lirez avec quelle ardeur Vivo Energy, distributeur de produits pétroliers, notamment sous la marque Engen, lance sa campagne de vente de lubrifiants Shell sur le marché gabonais. Ce pétrolier, qui a quitté le pays il y a 14 ans, revient avec force et détermination au Gabon.

Enfin, il m’a semblé que l’évaluation faite par Madame Christine Lagarde vis-à-vis des cryptomonnaies était un sujet très intéressant.

le 13 juin 2022

Anne-Marie Jobin

Industrie, Grande Distribution, Transport ferroviaire


Plus d’articles dans Édito BONNE RENTRÉE À TOUTES ET À TOUS

Édito par Anne-Marie Jobin

8 septembre 2022


LES DÉPARTS EN CONGÉS ANNUELS SONNENT L’HEURE DES GRANDES MIGRATIONS

Édito par Anne-Marie Jobin

17 juillet 2022


LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ…

Édito par Anne-Marie Jobin

10 mai 2022

© 2022. Les Échos de l'Éco. Tous droits réservés
Mentions légales