fbk lkn Édito Actualité Économie Diplomatie Entreprenariat Tribune Dossier Interview
Économie LE GROUPE BGFIBank À LA HAUTEUR DE SES AMBITIONS : UN RÉSULTAT NET RECORD EN PROGRESSION DE 114% AU TERME DE L’ANNÉE 2020

L’exercice 2020, clôture du projet d’entreprise du Groupe BGFIBank « Excellence 2020 ».

Il se termine avec un résultat net consolidé qui a atteint le niveau historique de 44 milliards de FCFA, soit une hausse de 114 % par rapport à l’exercice 2019. Le Groupe BGFIBank, qui évolue dans des environnements juridiques et règlementaires de plus en plus exigeants, a su démontrer une fois de plus sa résilience.

-Un résultat net consolidé de FCFA 44 milliards en hausse de 114 % (soit +141 % en part du Groupe) ;

 -Une augmentation du produit net bancaire de 13 % ;

 -Une stabilité des frais généraux, malgré la hausse des amortissements liés aux actifs immobiliers ainsi qu’à l’avancée des projets de digitalisation ;

 - Un cout du risque en forte baisse (-94%) ;

 -Un total bilan en hausse de 12 % ;

 -Une solidité financière renforcée ;

 -Une situation nette de 16 % ;

 -Un ratio de solvabilité (CET1) de 20%;

 -Des fonds propres réglementaires en hausse de 21 % ;

 -Une trésorerie nette en hausse de 26%.

UNE EXPLOITATION BÉNÉFICIAIRE ET EN CROISSANCE CONTINUE

Le dynamisme commercial des différentes sociétés du Groupe BGFIBank, au travers notamment de la hausse de la production, du développement de l’offre produits et des activités de trésorerie, a permis de porter le Produit Net Bancaire à 197 milliards F CFA, soit une hausse de 13% par rapport à l’exercice 2019.

 Les revenus de la banque commerciale ont été portés à hauteur de 41% par la région Gabon, 35% par la région CEEAC, 17 % par la région UEMOA et 7 % par la région Europe et Océan Indien.

Résultat Net Part du Groupe par région

Ce produit net bancaire est constitué à hauteur de 70 % par la marge nette d’intérêts, dont la hausse de 14 % sur la période, est à mettre en relation avec la hausse de la production commerciale, l’assainissement du portefeuille clientèle, la diversification des placements de trésorerie ainsi qu’avec la baisse du coût des refinancements interbancaires.

Les commissions en augmentation de 11 % ont été notamment portées par le développement des produits digitaux et de la monétique. Les activités d’assurance et de banque d’investissement sont restées relativement stables sur la période.

Les actions mises en œuvre à l’échelle du Groupe BGFIBank dans le contexte de crise sanitaire ont permis de baisser les frais généraux de 4 % avant prise en compte des amortissements.

 La hausse des amortissements de 32 %, étant imputable à la mise en service des sièges des entités BGFIBank Gabon et Assinco, ainsi que de l’activation de projets informatiques et logiciels dans le cadre de la poursuite de la digitalisation du Groupe BGFIBank.

 Le coût du risque est en nette amélioration (-94 %), en lien avec les actions de recouvrement mises en œuvre au cours de la période.

le 5 mai 2021

BGFIBank

BGFIBank, Banque


Plus d’articles dans Économie POUR UNE VILLE PLUS PROPRE ET SAINE

Économie par Propos recueillis par : L'équipe du ECE

INTERVIEW DE MADAME ANÉMONE MENGOME DIRECTRICE GÉNÉRALE DE CLEAN AFRICA

3 août 2021


POURQUOI LA HOLDING CHEDID CAPITAL ACQUIERT-ELLE 80% D'ASCOMA ?

Économie par Propos recueillis par : L'équipe du ECE

INTERVIEW DE MONSIEUR ALAIN BOUZAID DIRECTEUR GÉNÉRAL ASCOMA INTERNATIONAL

15 juillet 2021


LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE, UN LEVIER DE CROISSANCE IMPORTANT POUR L’ÉCONOMIE GABONAISE

Économie par source : www.tresor.economie.gouv.fr

7 juin 2021

© 2021. Les Échos de l'Éco. Tous droits réservés
Mentions légales