fbk lkn
Édito Actualité Économie Diplomatie Entreprenariat Tribune Dossier Interview
Actualité VIVO ENERGY GABON, DISTRIBUTEUR DES MARQUES SHELL ET ENGEN AU GABON

Depuis décembre 2011, Vivo Energy distribue et commercialise les carburants et lubrifiants Shell et Engen auprès des particuliers et des professionnels. Présent dans 23 pays d’Afrique, le groupe Vivo Energy gère plus de 2 000 stations offrant des services de distribution de carburants, de lubrifiants, de gaz domestique, de vidange et de lavage de voitures, ainsi que des services de proximité grâce à ses boutiques et espaces de restauration. Il fournit également aux industriels et autres grands consommateurs des carburants et lubrifiants dans divers secteurs, la marine, les mines et le BTP

Parcours de Madame Sarah DOUKOURE

Franco-ivoirienne, Sarah Doukouré est issue de l’Institut supérieur de commerce de Paris et diplômée des grandes écoles de commerce en comptabilité et finance. Ses études à l’University of Bath puis à ESOL University of Cambridge lui permettent de se qualifier successivement dans divers domaines de compétences : « Management développement », « Being a director » et « Supply Chain Management ».

Elle commence sa carrière professionnelle en 2004, à l’âge de 22 ans, en qualité d’auditeur, à Abidjan chez Pricewaterhouse Coopers puis en 2006 pour le compte de la même société en Afrique du Sud. Entrée à la société Engen en tant qu’analyste financier puis directeur financier régional, elle siège à partir de 2011 au conseil d’administration des filiales de différents pays : Burundi, RDC, Gabon et Rwanda. À partir de 2014, elle occupe les fonctions de directeur général au Rwanda et depuis septembre 2021 au Gabon.

HISTORIQUE DE LA SOCIÉTÉ VIVO ENERGY.

Entre 2011 et 2014, dans sa phase d’implantation en Afrique, le groupe Vivo Energy s’établit au Cap-Vert, au Sénégal, à Madagascar, au Mali, à Île Maurice, au Maroc, en Tunisie, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Botswana, en Namibie, au Kenya, en Ouganda et au Ghana, portant à 15 le nombre de marchés en Afrique. En 2014, dans le cadre de son programme d’expansion rapide de son réseau de stations-service, il ouvre plus de 100 stations et lance, la même année, son programme de remaniement, avec élargissement de l’offre alimentaire et ouverture de boutiques dans l’ensemble du réseau.

En 2015, le groupe continue à investir et signe des accords avec des partenaires internationaux, notamment Burger King et KFC. En 2016, un nouvel accord est signé avec Shell pour sécuriser la marque pour 15 année supplémentaire. En 2018, Vivo Energy entre à la Bourse de Londres, devenant ainsi l’introduction en bourse la plus importante d’une compagnie ciblant l’Afrique depuis plus de 10 ans à Londres.

En 2019, le groupe entre dans une transaction avec Engen Holdings ajoutant ainsi huit nouveaux marchés : le Gabon, La Réunion, le Malawi, le Zimbabwe, le Rwanda, la Tanzanie, la Zambie, et le Mozambique. En 2020, à l’aube de la pandémie de covid-19, le groupe Vivo Energy possède un réseau de plus de 2 400 stations-service dans 23 pays d’Afrique et exporte des lubrifiants vers plusieurs autres pays du continent. Grâce à son respect des règles en vigueur et à l’optimisation du potentiel de ses employés et de ses partenaires commerciaux, Vivo Energy ambitionne de devenir « la société d’énergie la plus respectée d’Afrique ».

Présente depuis mars 2019 au Gabon, Vivo Energy Gabon approvisionne tous les secteurs du marché, de l’aviation à la marine en passant par la construction, l’électricité et l’agriculture. Vivo Energy détient la licence Engen – disponible à travers un réseau de 24 stations-service – ainsi que la licence Shell dont le groupe commercialise les lubrifiants dans son réseau de points de vente Shell à Libreville, Moanda et Port-Gentil. Avec la réintroduction de la marque Shell au Gabon, Vivo Energy Gabon entame une dynamique d’expansion de ses activités sur un marché faisant l’objet de nombreuses convoitises.

Madame Sarah Doukouré, vous êtes la directrice générale de Vivo Energy au Gabon. À la lecture de cette présentation, le mot « Energy » semble gravé dans votre ADN. Comment se positionnent les marques Engen et Shell que vous distribuez sur le marché gabonais ?

Vivo Energy Gabon est effectivement titulaire des marques Engen et Shell au Gabon. À ce titre, nous distribuons sur l’ensemble du territoire gabonais, à travers notre réseau composé de 24 stations-service, des carburants, des lubrifiants et du gaz domestique sous la marque Engen. Forts de ce positionnement, nous avons également lancé récemment la distribution des lubrifiants Shell à travers un réseau de distribution en extension. Dix points de vente sont actuellement opérationnels à Libreville, Port-Gentil et Moanda, et nous ambitionnons d’étendre ce réseau à une soixantaine de points de vente sur l’ensemble du réseau national d’ici la fin de l’année. Ces produits s’adressent tant aux particuliers qu’aux entreprises. C’est un service qui s’inscrit dans le segment que l’on appelle « business to consumer » B to C. Les deux lubrifiants dits double grades sont : Shell Helix qui s’adapte aux motorisations diesel et essence des véhicules particuliers et la Shell Rimula qui est une huile plutôt réservée aux poids lourds.

La marque Shell a cédé ses actifs pétroliers au Gabon il y a un peu plus de 14 ans. Qu’est-ce que les consommateurs sont en droit d’attendre de la commercialisation des lubrifiants Shell et quelle marge de progression visez-vous ?

Le marché du lubrifiant au Gabon est en plein essor, il est très concurrentiel donc très convoité. Shell est le leader mondial dans la formulation et la distribution de lubrifiants. C’est également une marque qui était bien connue sur le marché gabonais avec Pizo Shell qu’Engen a racheté en 2008. Vivo Energy, qui rachète Engen en 2019, amène cette expertise internationale et nous sommes convaincus que l’expertise et l’expérience à notre actif nous permettront de redevenir leaders de ce marché à très court terme.

Quel est le nombre de stations Engen en service sur le territoire et quelles sont vos perspectives, sachant que vos intentions de vous déployer sont affirmées ?

La société Vivo Energy opère aujourd’hui sur 24 stations en franchise. Nous continuons effectivement à nous déployer malgré un contexte économique mondial en crise. En octobre 2019, avant la crise de covid-19, nous avons inauguré et ouvert la station de Makokou qui approvisionne toute la zone de l’Ogooué-Ivindo. Cette station est très stratégique pour nous. Elle désenclave une partie de cette région et répond à notre engagement citoyen auprès de notre ministère de tutelle. Nous venons également d’inaugurer la station d’Awendjé, située à quelques mètres de l’échangeur sur la voie express. C’est notre douzième station à Libreville.

Votre chiffre d’affaires est partagé entre la vente de vos différents produits aux particuliers et aux industriels. Quelle en est la répartition ?

La répartition est quasiment égale, mais nous sommes une société cotée en Bourse et, à ce titre, la confidentialité est de mise.

Vous êtes réputés être de grands promoteurs de la réussite de vos collaborateurs en interne. Quel est votre engagement en termes de formation ?

Vivo Energy a toujours fait la promotion des jeunes talents issus de différentes écoles et/ou universités gabonaises. Depuis trois ans, le programme baptisé « Jeunes talents » rencontre un vif succès. Il s’adresse à des jeunes femmes et/ou hommes issus de diverses écoles et universités de la place où sont formés les cadres en devenir. Après leur inscription, les collaborateurs potentiels sont sélectionnés en fonction de nombreux critères et de compétences en lien avec les filières du métier. Nous avons volontairement externalisé cette sélection et confié cette tâche à un cabinet extérieur afin que les choix soient non discriminatoires. Chaque année, une quinzaine de jeunes entrent en immersion chez Vivo Energy. Ils sont affectés dans différents domaines : opérationnel, finances, droit, ou tout autre département de la société. Ce processus est un système idéal pour leur permettre de s’imprégner d’une analyse à 360° des multiples fonctions de la filière, avec à la clé de ces douze mois d’immersion, la possibilité d’un CDI. Trois de ces contrats ont été signés lors de la première promotion et quatre lors de la seconde. Nous lançons la troisième vague ce mois-ci et sommes convaincus qu’elle sera aussi fructueuse que les précédentes.

Quelle est votre contribution face aux enjeux de votre responsabilité sociale et sociétale ? La parité des genres est-elle une de vos priorités ?

L’égalité de genre est inscrite à l’agenda de notre stratégie. À l’échelle panafricaine, chaque mois, nous réalisons une évaluation à travers notre réseau. Concernant l’égalité du genre, le Gabon se classe en troisième position dernière le Rwanda et le Burkina Faso. En effet, nous comptons aujourd’hui 44 % de personnels féminins et sommes fiers de cet équilibre qui est difficile à obtenir dans notre secteur. Le fait que je sois une femme suscite peut-être la curiosité et l’intérêt de certaines jeunes filles qui hésitaient jusqu’à lors à embrasser ce secteur d’activité à dominance masculine.

Quel est le nombre de collaborateurs de Vivo Energy Gabon ?

Aux bureaux de Libreville et Port-Gentil, 55 collaborateurs travaillent dans le secteur administratif et 250 dans l’opérationnel, c’est-à-dire la distribution et les stations-service. Ces chiffres ne tiennent pas compte des chauffeurs routiers qui transportent et avitaillent nos stations dans tout le pays. Nous avons externalisé cette fonction, mais elle reste sous notre contrôle grâce à un tracking de haut niveau.

Quelle est votre politique RSE ?

Pour répondre aux politiques qui l’exigent, et sur l’ensemble de notre réseau international, nous sommes particulièrement actifs et impliqués, notamment dans le développement durable, comportement bien légitime en tant qu’acteur du secteur de l’industrie fossile. Nos efforts portent sur l’alimentation solaire de certaines de nos stations et nous étendrons ce fonctionnement au plus grand nombre. Tout est mis en place pour la récupération des huiles usées et leur réhabilitation. Nous traitons les eaux usées afin qu’elles ne souillent pas les canalisations publiques et la nappe phréatique. Aussi, dans la commune d’Omboué, aux fins de canaliser l’érosion des sols, nous avons planté dans la ville de nombreux palmiers.

A L’OCCASION DE L’OPEN DE GOLF DE LIBREVILLE, VIVO ENERGY GABON ANNONCE LE RETOUR DES LUBRIFIANTS SHELL AU GABON

5 ans après le départ du groupe Shell du Gabon, les lubrifiants Shell font ainsi leur retour pour les particuliers et les entreprises gabonaises. Shell, est un leader mondial dans la formulation et la distribution des huiles moteurs depuis plus de cent ans. La réputation de la marque repose sur des atouts que Madame Sarah Doukouré a rappelés :

  • Leader Mondial depuis 14 ans dans la formulation et la distribution des lubrifiants ;
  • Partenaire historique et un des leaders incontestés sur la Formule 1 avec Ferrari ;
  • Marque préférée des lubrifiants (N°1, Poids lourd, véhicule léger, moto et pour les équipements industriels) ;
  • Une chaîne logistique de classe mondiale : 7 usines d’huile de base, 9 usines de graisse et 40 usines de formulation de lubrifiant ;
  • Un réseau de distribution mondiale de 1200 distributeurs ;
  • Constante innovation orientée faible empreinte carbone ;
  • +200 scientifiques dédiés à la R&D ;
  • Relations commerciales solides avec les plus grands fabricants d’automobile et d’équipement industriel (Daimler Chrysler, Ferrari, Bmw, Volkswagen, Ducati, Nissan, Hyundai, Komatsu, Caterpillar, Wartsila, General Electric). Sur le marché gabonais, VIVO Energy Gabon commercialise une large gamme adaptée aux véhicules légers Shell Helix et aux véhicules lourds avec Shell Rimula.

ENGEN OUVRE UNE NOUVELLE STATION À AWENDJÉ II !

Communiqué

Le directeur général des Hydrocarbures, M. Edgard Mbina Kombila, le vice-président exécutif du groupe Vivo Energy, M. Franck Konan-Yahaut, et Mme Sarah Doukouré, directrice générale de Vivo Energy Gabon ont inauguré début juin la nouvelle station-service construite par cette société sur le territoire gabonais.

Flambant neuve, cette nouvelle station propose aux automobilistes une offre multiservices sur l’un des axes les plus fréquentés de la capitale gabonaise. Comme l’a souligné M. Edgard Mbina Kombila, « la construction de cette nouvelle station s’inscrit parfaitement dans le cadre du Plan d’accélération de la transformation (PAT) ». Bâtie sur une superficie de 3 000 m2, la station Engen Awendjé II bénéficie d’équipements modernes et répond aux standards les plus exigeants pour servir au mieux les automobilistes, en particulier quatre volucompteurs de dernière technologie pour assurer le service de carburant le plus rapide, une boutique ainsi qu’un espace GAB (guichet automatique de billet). Est également prévu le développement d’un espace destiné au lavage, à la vidange, et un autre réservé à la restauration. Cette station dispose de deux cuves à double paroi d’une capacité de 46 m3 de carburant, équipées de détecteurs de fuites et d’un séparateur pour la gestion des eaux et des huiles usées au niveau de la piste de la station.

La directrice générale de Vivo Energy Gabon a également marqué l’engagement du Groupe dans la promotion de l’égalité des genres avec une équipe de commerciaux-piste entièrement féminine. L’événement à caractère festif s’est poursuivi par la solennelle coupure du ruban suivie du premier plein de carburant en présence des invités de marque. Avant que le premier plein soit effectué par M. Franck Konan-Yahaut, celui-ci a rappelé l’ambition de la marque de devenir la société d’énergie la plus respectée en Afrique et l’engagement qualité « Triple Check » dont peuvent faire l’expérience l’ensemble des automobilistes qui bénéficient de la bonne qualité, de la bonne quantité et du bon service dans l’ensemble du réseau Engen. Les invités présents ont ensuite pu assister à un spectacle de danses à la fois modernes et traditionnelles, marquant ainsi l’ancrage de Vivo Energy au cœur de la culture gabonaise et la proximité du réseau Engen avec les communautés gabonaises.

le 14 juin 2022

Anne-Marie Jobin

Vivo Energy, Shell, Distribution


Plus d’articles dans Actualité COREX INTERNATIONAL VIENT DE FÊTER SES 13 ANS

Actualité par Anne-Marie Jobin

Interview de Monsieur Didier Kouakoua, Directeur Général de la Société Corex International

22 novembre 2022


30e ANNIVERSAIRE DE LA CIMA CONFÉRENCE INTERAFRICAINE DES MARCHÉS D’ASSURANCES

Actualité par

16 novembre 2022


CANAL+ ET SES ENJEUX AU GABON

Actualité par Anne-Marie Jobin

Interview de Monsieur Edoh Signon Directeur Général Canal+ Gabon

14 novembre 2022

© 2022. Les Échos de l'Éco. Tous droits réservés
Mentions légales