fbk lkn
Édito Actualité Économie Diplomatie Entreprenariat Tribune Dossier Interview
Actualité GREENPLY, SOCIÉTÉ LEADER DE FABRIQUE DE FEUILLES DE PLACAGE DE NKOK

Greenply, principale entreprise d’usine de feuilles de placage de Nkok. Créée en 1990 et cotée dans les deux institutions boursières principales d’Inde (BSE & NSE), la société Greenply, s’est installée au Gabon en 2016, dans la zone économique de Nkok.

Greenply est la plus grande entreprise d’infrastructures intérieures en Inde. L’entreprise est impliquée principalement dans la production de contreplaqué, de bois lamellé, de feuilles de placage et d’autres produits de panneaux.

Pour répondre à son besoin croissant de placage de parement, cette société rejoint le Gabon, crée sa propre structure de droit gabonais et industrialise ce secteur, avec pour objectif premier de répondre aux besoins de la maison mère tout en répondant à ceux, croissants, de l’Asie du Sud-Est. La production étant destinée à l’exportation, les conditions privilégiées offertes par la Zerp de Nkok avaient tout pour séduire cet investisseur.

Le succès ne s’est pas fait attendre. M. Indraneel Bhan ne joue pas sur les mots et affiche clairement sa position d’homme d’affaires en confirmant qu’il est PDG d’une société commerciale et non d’une ONG. Les besoins du marché international ne lui ont pas échappé. Après avoir investi dans l’achat de 9,5 ha de terrain, il construit une première usine puis une autre, juste à côté. Cette dernière produit désormais des feuilles de placage pour les marchés européens. De la production totale de l’entreprise, l’Europe achète 80 % des placages fabriqués dans les installations de l’entreprise. Alors que 26 000 m3 sont sortis de l’usine en 2017, les deux usines produisent aujourd’hui 66 000 m3 de feuilles de placage.

Greenply a été la première entreprise de la Zerp de Nkok à se conformer aux obligations commerciales du bois du RBUE (Règlement UE 995/2010 Bois) et a également été la première entreprise à obtenir le FSC COC dans la zone. La qualité et la rapidité d’exécution des commandes importantes, mois après mois, lui ont permis de devenir un leader du marché et de compter comme un acteur économique de haut niveau dans le secteur du bois.

Mais ce succès s’est vite confronté à une réalité : il y a des difficultés pour que la matière première réponde à la demande, les usines de production sont quasiment saturées. Greenply manque d’okoumé, ce bois si populaire pour le placage. Les grumes lui sont vendues par Gsez et d’autres bûcherons. Greenply achète 10 000 à 12 000 m3 /mois pour l’usine de Nkok. Des problèmes logistiques, notamment de transport, pèsent sur l’étude. Ainsi, en juillet 2021, en pleine pandémie, Greenply s’intéresse à une usine désaffectée à Ikolo, près de Lambaréné, dans le but de se rapprocher de la source de matière première.

Séduit par le potentiel de fabrication grâce aux équipements déjà sur place, Greenply dit avoir loué cette usine et investi dans cette unité, à une condition : bénéficier des mêmes avantages économiques que ceux offerts dans la Zerp de Nkok. Le 1er décembre 2021, ces conditions sont acceptées par le Gouvernement et la signature officielle est ratifiée. Grâce à ce nouveau site, Greenply peut acheter chaque mois 8 000 m3 supplémentaires de Gsez et d’autres forêts certifiées. Début 2022, Greenply a expédié ses 1ers conteneurs depuis cette usine de production.

Monsieur Idraneel Bhan, directeur général Greenply Gabon

La politique de M. Indraneel Bhan est conforme à son étude économique et morale, et il nous l’explique : « Greenply a besoin de plus de matières premières pour produire et répondre à une demande croissante. Le bois fourni par les sociétés forestières et Gsez ne suffit plus. Afin d’être moins dépendants du fournisseur de grumes, nous souhaitons investir dans une concession forestière de 200 000 hectares, que nous exploiterons nous-mêmes. Nous avons soumis le projet et un plan d’aménagement forestier tenant compte des avantages socio-économiques et commerciaux et sommes en discussion avec notre ministère de tutelle ».

Il a déclaré en outre que l’entreprise est intéressée par une croissance inclusive pour l’économie. Les participants et bienfaiteurs étant la population locale, l’État et l’entreprise. Les créations d’emplois, la transformation supplémentaire du bois, conduiront à plus d’opportunités et à une plus grande rentrée de devises qui est le besoin de l’heure.

La société est ouverte aux opportunités d’investissement dans ses fonds propres pour soutenir la croissance et la diversification dans le secteur du bois. Le Gabon présente une opportunité unique d’investissement, et rester attaché à cette conviction à long terme sera toujours bénéfique pour les investisseurs sérieux. Greenply Gabon SA l’a prouvé.

Vue panoramique de l'usine de fabrication

le 19 mai 2022

Anne-Marie Jobin

Greenply Gabon, Industrie, Transformation,


Plus d’articles dans Actualité DETTES GABONAISES : AU PREMIER SEMESTRE 2021, LE NIVEAU DE LA DETTE PUBLIQUE EN PASSE DE DÉCLINER PROGRESSIVEMENT

Actualité par

27 juin 2022


BGFI HOLDING : L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE S'EST TENUE LE 25 MAI À LIBREVILLE, SOUS LA PRÉSIDENCE DE SON PDG HENRI-CLAUDE OYIMA

Actualité par BGFI

22 juin 2022


FOBERD GABON, UN ACTEUR DE L’INDUSTRIALISATION ET DE LA DIVERSIFICATION ÉCONOMIQUE

Actualité par Anne-Marie Jobin

Interview de monsieur Herbeland Mayombo, conseiller stratégique du groupe Foberd Gabon

20 juin 2022

© 2022. Les Échos de l'Éco. Tous droits réservés
Mentions légales