fbk lkn
Édito Actualité Économie Diplomatie Entreprenariat Tribune Dossier Interview
Actualité LE CIEL SOURIT À TURKISH AIRLINES

Labellisée « 5 étoiles » pour l’année 2021, la place de Turkish Airlines est cimentée comme l’une des plus grandes compagnies aériennes au monde. Depuis sa filiale au Gabon inaugurée en janvier 2013, Turkish Airlines connaît un essor régulier qui suscite notre curiosité.

Échos de l’Éco : Monsieur Oğuzcan Yerli, en huit années d’activités au Gabon, quel bilan pouvez-vous nous exposer ?

Tout d’abord, nous ne pouvons commencer cet entretien sans rappeler les faits historiques concernant Turkish Airlines. La compagnie a été créée en 1933 avec une flotte de 5 avions. Elle est membre de Star Alliance et compte maintenant 373 avions (passagers et cargo) desservant 328 destinations dans le monde, dont 50 domestiques et 278 internationales dans 128 pays. La compagnie Turkish Airlines possède le quatrième réseau mondial et dessert plus de pays que toute autre compagnie aérienne. Les liaisons de notre compagnie aérienne au départ de Libreville vers Istanbul ont débuté en 2013, avec trois vols hebdomadaires. La demande croissante des clients et notre capacité de connecter efficacement le Gabon à l’Amérique, l’Asie et l’Europe, nous ont conduits à opérer des vols quotidiens jusqu’au début de 2020. Même si en 2020 la crise liée à la pandémie a provoqué la fermeture de plusieurs destinations dans le monde entier, nos opérations à Libreville sont restées stables et nous nous en sommes très bien sortis par rapport à nos concurrents sur l’ensemble du réseau.

Comment avez-vous surmonté les problèmes commerciaux liés à la pandémie ?

Il ne serait pas réaliste de sous-estimer les multiples effets de la pandémie dans notre environnement social et commercial. Cependant, nous pouvons affirmer avec confiance que, face à l’adversité liée à la Covid-19, nous avons été performants. Nous avons su nous adapter très rapidement, car le marché a connu des fluctuations, notamment à l’international, provoquant des situations incohérentes ou inattendues. De même, la Covid-19 est un problème humain, qui nécessite une réponse humaine, nous avons donc ciblé des mesures de santé et de sécurité afin d’empêcher la transmission du virus. Des dispositions qui ont permis de maintenir la confiance avec nos passagers, qui ont répondu très positivement. Soulignons que la compagnie Turkish Airlines n’a procédé à aucun licenciement ni bénéficié d’aucun soutien financier du Gouvernement pendant la pandémie. Outre les mesures prises, nous devons notre succès au dévouement de nos employés. À ce sujet, c’est une philosophie – l’atout le plus important d’une compagnie aérienne tient à ses employés, au dévouement de son personnel. Notre slogan est « Together we’re stronger. Together we’re a family. » (« Ensemble, nous sommes plus forts. Ensemble, nous sommes une famille. »). Nous prenons toujours soin des nôtres.

Quelle est votre stratégie en cette période de retour à une certaine normalité du trafic ? Quels sont vos objectifs ?

Alors que l’industrie aéronautique rebondit lentement et que les avions volent à nouveau de plus en plus nombreux, les compagnies aériennes et les aéroports seront confrontés à des défis uniques lors de la reprise des opérations. En effet, la gestion des capacités, des ressources et des risques sont des défis plus importants que jamais. Chaque mois, chaque semaine et chaque jour, nous faisons de nouveaux plans, nous réorganisons, et nous adaptons à chaque instant. Ces différents aménagements rendent assez difficile l’harmonisation du processus de prise de décision entre les régulateurs mondiaux. Notre objectif est de continuer à préserver la solidité de notre réseau tant que durera la crise mondiale due à la pandémie et aux mesures qui en découlent. Sans oublier que l’ouverture du nouvel aéroport d’Istanbul en avril 2019 à tous les services passagers est l’un des facteurs clés des plans de développement du transporteur et joue un rôle majeur dans la croissance du tourisme en Turquie. La situation géographique d’Istanbul au carrefour des continents entre l’Europe, l’Asie, l’Afrique et le Moyen-Orient fait du hub de Turkish Airlines un centre d’opérations très important. Le nouvel aéroport a commencé ses opérations avec une capacité de 90 millions de passagers par an et, une fois toutes les phases achevées, devrait accueillir à l’avenir 200 millions de passagers chaque année. Le nouveau hub de Turkish Airlines permet une expérience de voyage améliorée et offre des services premium dans un tout nouvel environnement pour le confort de ses passagers.

Combien de vols assurez-vous par semaine et quels sont vos taux de remplissage ?

Actuellement, en raison de restrictions gouvernementales, nous opérons quatre vols par semaine. Nous augmenterons notre fréquence dans un avenir très proche, dès que les mesures de restrictions sanitaires dues à la pandémie seront allégées. Concernant notre taux de remplissage, nous sommes en augmentation en raison de la forte demande résultant de la satisfaction de nos clients au Gabon. Notre compagnie est optimisme par rapport aux réservations et s’engage à assurer le service pour la satisfaction de sa clientèle.

 

le 14 janvier 2022

La Rédaction

TURKISH Airlines Gabon, Turquie, Transport


Plus d’articles dans Actualité COREX INTERNATIONAL VIENT DE FÊTER SES 13 ANS

Actualité par Anne-Marie Jobin

Interview de Monsieur Didier Kouakoua, Directeur Général de la Société Corex International

22 novembre 2022


30e ANNIVERSAIRE DE LA CIMA CONFÉRENCE INTERAFRICAINE DES MARCHÉS D’ASSURANCES

Actualité par

16 novembre 2022


CANAL+ ET SES ENJEUX AU GABON

Actualité par Anne-Marie Jobin

Interview de Monsieur Edoh Signon Directeur Général Canal+ Gabon

14 novembre 2022

© 2022. Les Échos de l'Éco. Tous droits réservés
Mentions légales