fbk lkn
Édito Actualité Économie Diplomatie Entreprenariat Tribune Dossier Interview
Actualité DÉMATÉRIALISATION, CLOUD, MIGRATION : ON VOUS DIT TOUT SUR LES DERNIÈRES INNOVATIONS PROPOSÉES PAR SAAS

Depuis l’existence des micro-ordinateurs, chaque décennie est marquée par des avancées technologiques qui n’échappent à personne. La société SaaS est reconnue comme un centre de compétences agréé Hotline Sage (CCS). Pour faire face aux nouveaux enjeux induits par le cloud, cette structure de droit gabonais s’appuie sur des collaborateurs expérimentés et certifiés Sage ayant plusieurs années d’expérience. En présence de Monsieur Cyril de Ponat, Sage Channel Account Manager-Pôle export, et de Monsieur Pierre Anchartechahar Heguy, Sage Consultant avant-vente MGE, venus d’Europe pour l’occasion, a été présenté le lancement de la dernière version Sage 100 qui marque notamment le début d’une phase de préparation à législation sur la facture électronique dont l’entrée en vigueur est prévue dès le 1er juillet 2024. Après la journée du 10 janvier à Port-Gentil, c’est à Libreville toute la journée du 10mars qu’ils ont disséqué les avantages de ces logiciels de dernière génération devant une quarantaine d’invités. Mais plutôt que de tenter de vous révéler des informations qui ne sont en rien dans mon domaine de compétence, j’entends par là des sujets concernant la migration et l’innovation, la prolongation des mises à jour de sécurité, le maintien du support technique, l’assistance, etc., je laisse le clavier à Monsieur Claude Moureaux, directeur général de SaaS. 

Je commence mon propos par ce dicton : « En toute chose, malheur est bon ». Au Gabon comme ailleurs dans le monde, la pandémie de covid-19 a bouleversé et accéléré certains mécanismes. Grâce à la généralisation de la fibre optique, on a constaté que le télétravail fonctionnait parfaitement. Cependant, quelques lacunes technologiques se devaient d’être complétées, notamment par la numérisation des documents, une amélioration du Code du travail, des changements de méthodes de travail et des mentalités, etc. Consécutivement à l’arrêt de maintenance par Microsoft de plusieurs logiciels systèmes et réseaux (Windows Server 2012 R2, Windows SQL Server 2012, Windows 7, Windows 8.1, etc.), toutes les sociétés se doivent de faire évoluer leurs environnements informatiques obsolètes (Windows Server 2019 ET SQL Server 2017 à minima), mais aussi augmenter à 8 Go minimum la mémoire des postes de travail. Ces évolutions ont un coût qu’il faut budgéter en 2023 ! 

L’achat d’un nouveau serveur peut aujourd’hui être avantageusement remplacé par une location (EX OVH) ou alors par de nouveaux logiciels en mode SAAS qui hébergent vos bases de données dans des datacenters, comme pour la plateforme Microsoft Azure, tout en garantissant des niveaux de sécurité élevés. 

Permettre un accès à vos données 24/24 de n’importe où dans le monde à l’ensemble de vos collaborateurs de façon sécurisée, c’est un rêve devenu réalité ! 

Mi-2024, la facture électronique deviendra progressivement obligatoire pour toutes les entreprises 

Avec la dernière version (V9) de Sage, un premier pas est franchi : le nouveau format (Facture-X) est déjà mis en œuvre ! 

La dématérialisation des bulletins de paye (Sage Demat RH) et l’utilisation du cloud par le salarié lui-même (demandes de congés, notes de frais, etc.) deviennent une réalité avec le module Sage Espace employé. La numérisation, l’analyse et la comptabilisation des factures d’achats sont désormais disponibles avec le module Sage Automatisation comptable, assurant ainsi une grande efficacité et un gain de temps appréciable. 

Au besoin, les échanges de documents avec signature électronique se répandent de plus en plus et font gagner beaucoup de temps pour signer un contrat, un devis, etc. 

L’analyse des données est désormais assurée par Sage Bi Reporting et les éditions Cauris (éditeur ivoirien) nous proposent même une version totalement SaaS utilisable depuis un smartphone ou une tablette. Les crises successives ont mis à mal la trésorerie des entreprises. Le module Sage Recouvrement créances vous aidera à suivre et relancer efficacement vos clients. 

Nous sommes donc à la croisée des chemins et il nous faut prendre AUJOURD’HUI les décisions pour entrer définitivement dans le monde numérique et le cloud. SaaS et ses partenaires sont là pour vous conseiller et vous accompagner dans cette migration importante et inéluctable.

le 3 mai 2023

Publireportage

Saas, Cloud, Numérique


Plus d’articles dans Actualité Qui possède les câbles sous-marins reliés au continent ?

Actualité par Jeune Afrique

Internet en Afrique 

27 novembre 2023


Programme Air France à compter de novembre

Actualité par La rédaction

L’Airbus A350 arrive en force à Libreville

20 novembre 2023


En moins de deux ans, + de 1 000 véhicules et + de 200 clients

Actualité par Anne-Marie Jobin

Interview de Loïc Kapitho, cofondateur et directeur général de Pozi

8 novembre 2023

© 2023. Les Échos de l'Éco. Tous droits réservés
Mentions légales